Les îles Éoliennes, quelques adresses

/, Territorio/Les îles Éoliennes, quelques adresses

Les îles Éoliennes, quelques adresses

 

Les îles Éoliennes sont un archipel d’origine volcanique situé en mer Tyrrhénienne, au nord de la côte sicilienne. Il compte sept îles habitées, chacune ayant une ambiance, une taille, un aspect et un charme qui leurs sont propres.

La beauté touchante de ces îles leur vaut de figurer sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Si la mer cristalline attire les baigneurs, les plongeurs et les navigateurs, ces terres volcaniques séduisent également les randonneurs.

Les îles représentent un site idéal pour les amateurs de volcanologie et de géologie, grâce à leurs incroyables caractéristiques géophysiques. En effet, deux d’entre elles : Stromboli, Vulcano sont des volcans actifs.

Ce qui fait la beauté des îles Éoliennes, c’est avant tout la richesses des panoramas. Au milieu des paysages volcaniques lunaires, la végétation prolifère. Les côtes sont dessinées de façon hasardeuse par la mer et le temps, les plages sont agréables bien que souvent rocheuses et la mer est envoûtante, d’un bleu très pur.

Mais on ne saurait profiter de ce cadre idyllique sans se régaler avec la gastronomie locale : du poisson, directement pêché dans les environs, et du vin, produit à partir des nombreuses vignes qui poussent sur les îles. Dans les terrains rocheux et volcaniques des îles, le câprier trouve son habitat naturel. Cet arbuste sauvage pousse çà et là, parmi les sentiers caillouteux. On récolte les câpres, un condiment très apprécié en Italie. Dans les îles Éoliennes, il n’y a d’ailleurs quasiment aucun plat qui ne contient pas de câpres.

L’archipel est composé de sept îles : Alicudi, Filicudi, Lipari, Panarea, Salina, Stromboli, Vulcano.

J’ai eu la chance de faire plusieurs voyages dans ces îles magnifiques, et chaque fois j’y découvre la beauté de la nature. Récemment, je m’y suis rendue pour rencontrer le producteur des câpres de Salina : Nino Caravaglio. J’en ai profité pour noter quelques adresses sympathiques.

POUR UNE PAUSE CAFÉ :

Le café Chicco Tosto – Lipari

Corso Vittorio Emanuele II, 273

Il s’agit d’un petit torréfacteur qui offre un café exquis, le lieu idéal pour la colazione (le petit déjeuner) ou pour une pause café.

SNACKING À LA SICILIENNE

Panificio Leonardi Paolo

Corso Vittorio Emanuele II, 188

Avec tout ce qu’on appelle « Tavola Calda » : pizze, focacce, arancini et petits pains farcis.

POUR UN VERRE DE VIN ET GRIGNOTAGE

Eno Paninoteca

Gilberto e Vera, ils proposent aussi du trekking à Stromboli

Via Garibaldi 22, Lipari

PIZZERIA

Pizzeria Restaurant Il pescecane – Lipari

Corso Vittorio Emanuele II, 223

 

POUR DORMIR

Chez un fournisseur de câpres

Nino Caravaglio, Salina

e-mail : caravagliovini@virgilio.it

Tél +39 339 8115953

Pour ceux qui aiment le 100% Nature, un endroit hors des sentiers battus

"entrée"

Marcella Di Marco, Lipari

Agriturismo Monte delle Cristule

Pour les amateurs de luxe et de spa

Signum Hotel, Salina

J’ai eu la chance de rencontrer la propriétaire et sa fille, Martina, le chef de cuisine. Elle m’a donné la recette de la glace aux câpres, elle utilise les câpres de Nino Caravaglio!

AUTRES ADRESSES GOURMANDES

Restaurant PUNTA LENA, via Marina, Stromboli

Da ALFREDO granite et « pane cunzatu » (pain assaisonné), Via Marina Garibaldi, Santa Marina Salina, Salina

Bar l’AIRONE, Alicudi

Resaturant La SIRENA, Filicudi

Restaurant HYCESIA, Via San Pietro, Panarea

Ritrovo REMIGIO, Glaces, Vulcano Porto, Vulcano

 

FAIRE LES COURSES

Pour le Poisson

"vendeur de poissons"

"vendeur de poissons"

Da Maurizio Pesce Fresco

En face du numéro 170 du Corso Vittorio Emanuele II, Lipari, ouvert uniquement le matin.

Pour les fruits et légumes

Da Mario

À côté du port, à l’entrée de Corso Vittorio Emanuele II, Lipari – ouvert le matin et quelques fois l’après midi.

Patisserie 

"cassata"

Pasticceria Subba,

Corso Vittorio Emanuele II, 92, Lipari

Épicerie Fine

Prodotti tipici Eoliani

Via Garibaldi 76, Lipari

« Calia et Simenza »

 

Il s’agit d’une sorte de street food typiquement sicilien, composé de graines et de fruits secs, grillés et salés (pois chiches, fèves, noisettes, marrons, pistaches etc.). On mange la « calia » pendant les fêtes patronales dans toutes les villes de Sicile.

Vous trouverez les « Calia e simenzi » uniquement les jours fériés de 20h00 à 22h00, à l’entrée du Corso Vittorio Emanuele II, à Lipari.

J’ai adoré mon expérience. Je tiens à remercier Angela Avola, ma camarade d’école qui a été mon guide et mon hôte et Nino Caravaglio, ce producteur de câpres de Salina et de la Malvasia delle Lipari, qui m’a fait connaître toutes ces personnes charmantes !

Bonnes vacances à toutes et à tous !

Et si jamais, en rentrant des îles Éoliennes, vous avez oublié d’acheter des câpres, ne vous inquiétez pas, vous les trouverez dans ma boutique en ligne LESDEUXSICILES

Par |2018-11-18T12:31:20+00:00septembre 17th, 2018|Home - Blog, Territorio|