La semaine Sainte à Enna

La Semaine Sainte à Enna
Est constitué d’une série de processions religieuses d’origine espagnole qui ont lieu chaque année dans la ville sicilienne.
Le point culminant des rites est la procession du Vendredi Saint, au cours de laquelle environ 2 500 confrères cagoulés défilent, portant les férules de Jésus mort et de l’ “Addolorata”, sur les notes de plusieurs marches funèbres.

 

ènÀ partir du dimanche des Rameaux et jusqu’à le mercredi suivant, les 15 confréries  partent en procession de l’église à laquelle elles appartiennent, et arrivent à la cathédrale pour l’adoration solennelle de l’Eucharistie, un rite que les Ennesi appellent l’ura c’est à dire l’heure, car chacune défile le jour et à l’heure prévus.

 

Vendredi Saint
Le point culminant des célébrations de Pâques a lieu le Vendredi Saint, lorsque, en début d’après-midi, toutes les confréries arrivent à la cathédrale et y commencent la procession solennelle. Il y a plus de deux mille confrères cagoulés qui, dans un ordre strictement préétabli et dans un silence et une tristesse absolus, précèdent le cercueil del Cristo mort et dell’Addolorata, commençant ainsi la longue procession qui couvrira presque toute la ville.

Le défilé est ouvert par la Confrérie de la Passion, les confrères portent sur des plateaux les 25 symboles du martyre du Christ, appelés les Mystères : la croix, le sac avec les monnaies de la trahison, la couronne, la lanterne, le coq, les clous et les outils pour la flagellation. Les autres confréries suivent et la procession serpente lentement dans les rues de la ville jusqu’à l’église du cimetière, ancien couvent des Capucins, où les fidèles reçoivent une bénédiction avec la croix reliquaire contenant une épine de la couronne du Christ. La procession retourne ensuite à la cathédrale.

Dimanche de Pâques, ‘A PACI
Les rites de la Semaine Sainte se poursuivent le dimanche de Pâques avec la cérémonie appelée “a Paci” (la paix), au cours de laquelle les statues du Christ ressuscité et de la Madone se rencontrent et sont amenées triomphalement à l’intérieur de l’église, où elles restent exposées à la vénération des fidèles pendant une semaine.