Taganu d’Aragona : plat traditionnel sicilien de Pâques

Oubliez les lasagnes, une fois que vous aurez goûté au ” ‘u taganu” d’Aragona, plat traditionnel sicilien de Pâques, vous ne pourrez plus revenir en arrière ! Somptueux plat de la tradition sicilienne, en particulier d’Agrigente, le “‘u taganu” ou “tianu” est le plat typique de la ville d’Aragona, au cœur du nord-est de la Sicile, juste à la sortie d’Agrigente.

L’histoire raconte qu’il était fabriqué avec tous les ingrédients qu’une femme gardait dans son garde-manger et qu’elle faisait ensuite cuire dans une poêle en terre cuite (le “taganu” ou “tianu”, précisément). Dans les temps anciens, un plateau d’argile était utilisé, la cuisson avec l’argile permettait de  bien mélanger toutes les odeurs et les saveurs; le plateau était ensuite brisé en fin de cuisson, pour servir le “taganu”. Aujourd’hui, ce plat riche est cuit dans une poêle en faïence, et est utilisé pour les jours de fête, tout d’abord à Pâques.

"tagano"
"tagano"
Ingrédients pour 8 personnes

600 grammes de mezzemaniche ou de rigatoni
1 petit oignon
4 cuis à soupe d’Huile d’olive vierge extra
500 grammes de viande hachée d’origine mixte : veau et porc
½ verre de vin blanc
30 cl de bouillon de poulet
Sel et poivre à volonté
Une pincée de cannelle
12 œufs
50 grammes de fromage caciocavallo râpé
45 grammes de beurre
40 grammes de parmesan râpé
100 grammes de chapelure très fine
500 grammes de tuma (fromage de brebis)

Préparation 50 minutes

  • Hacher finement l’oignon et frire dans l’huile d’olive. Ajouter la viande hachée et faire revenir ; mélanger enfin avec le vin et couvrir de bouillon chaud. Saler et poivrer selon son goût et ajouter une pincée de cannelle pour parfumer. Couvrir le tout avec un couvercle et  cuire à feu doux jusqu’à ce que la sauce soit sèche.
  • Couper le fromage de brebis (tuma) en fine tranches.
  • Battre les œufs avec le caciocavallo, saler et poivrer, ajouter une demi-cuillère de bouillon et réservez.
  • Entre temps cuire les pâtes dans l’eau et les égoutter “al dente”. Dans un saladier mélanger les pâtes avec le beurre, le parmesan et la moitié des œufs avec le caciocavallo. 
  • Beurrer le fond et les parois d’un moule en terre cuite et recouvrir ensuite de chapelure.
  • Verser une partie des pâtes dans le moule, et recouvrir cette première couche des tranches de tuma et d’œufs battus.
  • Former une autre couche avec la viande hachée et les autres œufs battus.
Il est presque prêt!
  • Continuer ainsi à créer des couches, jusqu’à ce que les ingrédients soient épuisés, mais la dernière couche doit être composée de tuma.
  • Couvrir en versant le reste des œufs battus de manière à bien couvrir les bords et les espaces vides entre le moule et les pâtes.
  • Préchauffer le four à 200° et  cuire le “u taganu” ainsi formé jusqu’à ce que l’œuf soit grillé et ait formé une savoureuse croûte dorée ; s’assurer que la pâte est compacte et sèche ; pour être sûr, vous pouvez toujours mettre un cure-dent au centre et voir s’il en ressort propre.
  • Après la cuisson, mettre le plat au repos pendant au moins cinq minutes. Ensuite, on le retourne sur un plat de service et voilà, ‘u taganu est prêt !

Pour déguster nos pâtes savoureuses pleines d’histoire et de tradition, visitez notre boutique en ligne


Si notre recette vous inspire pour faire un voyage à Aragona, nous vous suggérons de visiter le Farm Cultural Park