L’Etna

L’une des plus belles sorties de mon enfance a été d’aller dans les pays de l’Etna lors de certains festivals. C’était festif, car tous les villages au pied de l’Etna sont toujours joyeux et festifs. Ils organisent à tour de rôle des festivals et des foires. Pendant ces fêtes, les produits locaux sont mis à l’honneur. Se promener sur les places de ces villages pour déguster leurs spécialités est un moment apaisant.

Quelques données

Le volcan Etna, également appelé Mongibello, est un volcan actif. Son hauteur varie (en fonction des éruptions) autour de 3 300 m. Le nom Etna semble dériver du grec aíthō, c’est-à-dire brûler.

L’Etna, le volcan qui domine l’île, est situé dans le parc du même nom. Une vingtaine de communes appartiennent au parc de l’Etna.

Dans la zone environnante, la terre est excellente pour la production agricole. Cela, grâce à la fertilité particulière des débris volcaniques. La zone habitée et cultivée atteint presque 1000 m d’altitude, tandis que les zones boisées atteignent 1500 mètres.

Une agriculture saine et durable

Les produits agricoles cultivés sur le territoire de l’Etnea ont tous des conditions uniques:

la terre de lave; les variations climatiques liées à l’exposition du volcan; le rayonnement solaire; le régime des vents; les brises marines, les excursions de température, les altitudes et, pour finir la disponibilité d’une eau d’excellente qualité. Les produits sont savoureux, parfumés, avec des caractéristiques organoleptiques liées à la mineralité des sols volcaniques. De plus, sur l’Etna, ces situations naturelles sont idéales pour pratiquer une agriculture saine et durable.

Etna : 5 lieux à ne pas manquer
Rifugio Sapienza

Le Rifugio Sapienza, se situe à près de 2 000 mètres d’altitude. Il est le point culminant de l’Etna accessible par une route goudronnée. Il est possible de s’y rendre en voiture et en bus, au départ de Catane. Cette zone est le point de départ du téléphérique de l’Etna pour atteindre les cratères du sommet du volcan. A quelques dizaines de mètres du Rifugio Sapienza, il y a quelques petits cratères éteints, les Monti Silvestri. En prenant le court chemin qui part de la route, vous pouvez facilement atteindre leur sommet. Vous aurez l’occasion d’admirer un splendide panorama qui embrasse l’Etna d’un côté et la mer de l’autre.

La valle del Bove

La Valle del Bove est une vallée très profonde. Elle est née des centaines de milliers d’années, lorsqu’une partie du volcan s’est effondrée. Jusqu’à il y a quelques années, la Valle del Bove était couverte d’une épaisse végétation. En 1993, cependant, une extraordinaire coulée de lave a complètement recouvert cette vallée. Comme l’événement est relativement récent, la végétation ne s’est pas encore régénérée. La Valle del Bove apparaît aujourd’hui comme une immense étendue noire de roches de lave solidifiée et de sable volcanique. À l’intérieur de la vallée, plusieurs sentiers permettent d’admirer certaines formations géologiques caractéristiques, telles que les digues volcaniques. Les meilleurs points pour admirer la Valle del Bove d’en haut, sont le chemin “Schiena dell’Asino” et le Monte Zoccolaro.

Pineta Ragabo

A Linguaglossa, au nord de l’Etna, il y a une épaisse pinède séculaire, la Pineta Ragabo. Cette forêt est facilement accessible depuis la route “Mareneve”, elle est un endroit parfait pour une excursion dans la nature. Un sentier confortable traverse toute la forêt de pins, puis rejoint soudain le chemin d’une ancienne coulée de lave. Dans cette région, il existe de nombreuses carrières naturelles, comme la Grotte des Lamponi et la Grotte du Gelo. Ce dernier est considéré comme le glacier le plus méridional d’Europe.

lac Guerrida

Le lac de Gurrida est une petite étendue d’eau. Il s’élève à 800 mètres au-dessus du niveau de la mer sur le côté ouest de l’Etna. Le petit lac s’est formé il y a environ 500 ans. Une coulée de lave a bloqué le chemin du fleuve Flascio, créant une sorte de barrage naturel. Gurrida est la seule zone humide de l’Etna; c’est un lieu de repos pour de nombreux oiseaux migrateurs d’Afrique. Les meilleurs moments pour visiter le lac de Gurrida sont le printemps et l’automne. En été, en effet, le lac est souvent complètement à sec. En hiver, au contraire, l’abondant débit d’eau inonde fréquemment le chemin le long du lac.

Les cratères du sommet

La zone du cratère du sommet ne reste jamais la même au fil du temps; elle est en constante évolution. Il y a seulement cent vingt ans, le sommet du volcan culminait avec un seul cratère central; alors qu’aujourd’hui nous en trouvons cinq, preuve de changements morphologico-structurels rapides et marqués.

Pour monter au cratère central, vous devez contacter les guides officiels de l’Etna. Ce type d’excursion (pour 65€ par personne) dure environ 5/6 heures. Elle comprend la montée jusqu’à 2500 mètres au-dessus du niveau de la mer avec le téléphérique; puis avec des jeeps tout-terrain spéciales vous pouvez monter jusqu’à presque 3000 mètres, sous la tour de Filosofo. De là, par groupes d’une vingtaine de personnes, vous vous déplacez à pied vers les récentes coulées de lave (qui dégagent encore de la chaleur); vous visitez ensuite les cratères du sommet, d’où s’échappe la vapeur d’eau. Le paysage est incroyable, lunaire; il est fait de cendre, de roche sombre et parfois de neige déposée dans les points les plus abrités.

Au pied de l’Etna, tout autour il y a plusieurs villages festifs et joyeux, c’est un plaisir de les visiter.Pour le moment, nous vous recommandons deux villages célèbres, Bronte et Zafferana Etnea, dans lesquels nous sélectionnons respectivement des produits à base de pistache et de miel.

si vous voulez en savoir un peu plus sur le festival de la pistache, visitez notre rubrique

si vous voulez connaître la fête automnale de Zafferana Etnea visitez notre rubrique

Tous nos produits ici